top of page

Homme libre, toujours tu chériras la mer!...

... Vous êtes tous les deux ténébreux et discrets:

Homme, nul n'a sondé le fond de tes abîmes;

Ô mer, nul ne connaît tes richesses intimes,

Tant vous êtes jaloux de garder vos secrets!

L'Homme et la Mer. Charles Baudelaire

06

Ocean Wanderers

2016

bottom of page